contact@enjeuxpatrimoine.com
Gestion de patrimoine 06 28 09 16 95

Les différents prêts

Les différents types de prêts

Le prêt à taux fixe

Définition
Rien de plus simple à comprendre qu’un taux fixe, puisque comme son nom l’indique, vous avez dès le départ toutes les modalités de remboursement de votre prêt.

Avantages
Aucune surprise possible, tous les éléments sont connus d’avance.

Inconvénients
On subit son crédit et aucune intervention n’est possible à l’exception d’un éventuel remboursement anticipé. Pas de bénéfice d’une éventuelle baisse de taux et donc il reste la seule possibilité de renégocier son crédit

Notre conseil
Le prêt à taux fixe est l’élément de sûreté de votre prêt et vous permet d’envisager sereinement l’avenir.
Cependant, vous ne serez pas acteur de votre crédit et ne bénéficierez pas d’éventuelle baisse de taux ou bien de la possibilité de minorer ou majorer votre échéance si vous n’avez pas souscrit l’option échéance modulable.

Le prêt à taux fixe et échéances modulables

Définition
Avec le prêt à taux fixe et à mensualités modulables, vous avez la possibilité, pendant toute la durée du prêt, d’augmenter ou de diminuer le montant de vos mensualités en fonction de vos rentrées d’argent.

Une telle décision entraîne, de fait, une variation de la durée de remboursement.
Les conditions du prêt spécifient l’amplitude maximale des modulations (entre +/- 10% par an et +/- 30% par an selon les établissements) et le nombre maximal de changements possibles.

Avantages
– Vous êtes acteur de votre crédit
.
– Le prêt peut évoluer en fonction de votre situation professionnelle (augmentation de revenus, besoin d’autres financements…)
– Il est bien évident qu’en augmentant la mensualité, vous réduisez votre durée et donc votre coût de crédit

Inconvénients
– Il se peut que l’établissement bancaire majore de 0,10% le taux par rapport à un crédit à taux fixe classique

Notre conseil
Le prêt à taux fixe modulable est le prêt qu’il faut prendre compte tenu qu’il vous permettra de faire évoluer votre mensualité.
Il vous permettra également de gagner de l’argent grâce à une meilleure souplesse dans vos remboursements.

Le prêt à taux révisable

Définition
Le prêt à taux révisable et à mensualités fixes est un prêt pour lequel vous souscrivez avec un taux évolutif à la hausse comme à la baisse et en bénéficiant d’un taux inférieur au taux fixe.

Si ces crédits possèdent les taux les plus bas du marché, ils sont également les moins sécurisés. Vous pouvez donc gagner beaucoup… ou y perdre !

La variation se fait par rapport à un index de base généralement l’Euribor 3 mois ou 1 an qui par définition est variable. 
Elle s’applique de deux façons suivant le contrat :
– Majoration ou minoration de la mensualité
– Majoration ou minoration de la durée

Avantages
– Vous bénéficiez d’une prime sur le taux au départ de votre prêt
– Pas de pénalités en cas de remboursement anticipé (dans la plupart des cas)

Inconvénients
– Un coût de crédit qui explose…
– Une durée de crédit qui explose…

Notre conseil
Les prêts à taux révisable sont à éviter pour le moment car ils n’offrent pas une différence suffisante par rapport au taux fixe.
Cependant, il faudra souscrire un taux révisable pour un prêt sur une durée courte car on gagnera sur le taux et sur les pénalités de remboursement anticipé.

Le prêt à taux zéro +

Définition

Attention, le décret n°2014-889 du 1er août 2014 modifie les conditions d’attribution et les modalités du Prêt à Taux Zéro PTZ. Il est paru au Journal Officiel et rentrera en vigueur dès le 1er octobre 2014.

Dans le cadre d’un « plan d’action pour la relance de la construction de logements« , le gouvernement a fait évoluer les modalités de calcul afin de renforcer le PTZ sur les zones où son effet de levier est le plus grand pour les classes moyennes et modestes.
Il y a donc un relèvement de certains plafonds de revenus, une modification des différés de remboursement et des montants d’acquisition pris en compte pour le calcul du PTZ.

En 2013, le PTZ + a encore subi des modifications dans le cadre de la loi des finances rectificative pour 2012, selon le gouvernement Ayrault. Ceci dans le but « d’améliorer et recentrer le PTZ + afin de renforcer l’aide accordée aux ménages les plus modestes« .

Créé en 2011, le PTZ + résulte de la fusion du Pass-Foncier, du PTZ et du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt.

Il a été renforcé début 2012 et se recentre principalement sur le logement neuf.
Le PTZ + 2012 est toujours soumis à des conditions de ressources et les barèmes d’application modifiés cette année permettent toujours d’emprunter gratuitement entre 24 et 38% de la somme nécessaire à l’achat d’un logement neuf BBC pour des primo-accédants.

Qui peut bénéficier du prêt à taux zéro ?

1- Le montant du PTZ +

Le montant du prêt est égal à un pourcentage du montant de l’opération, dans la limite d’un plafond.
Les pourcentages et les plafonds sont différents en fonction :
– de la localisation
– de la performance énergétique du logement

  Logement neuf ou
logement ancien avec travaux
(à compter du 1er janvier 2016)
Logement HLM
ancien
(à compter du 1er janvier 2016)
Zone A 40% 10%
Zone B1 40%
Zone B2 40%
Zone C 40%

 

2- Les plafonds du PTZ +
Plafonds d’opération dans le neuf et dans l’ancien au 1er octobre 2014

PTZ + Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 150 000 € 135 000 € 110 000 € 100 000 €
2 210 000 € 189 000 € 154 000 € 140 000 €
3 255 000 € 230 000 € 187 000 € 170 000 €
4 300 000 € 270 000 € 220 000 € 200 000 €
5 et plus 345 000 € 311 000 € 253 000 € 230 000 €

 

Rappel du zonage
A : Agglomération parisienne, Côte d’Azur, Genevois français
B1 : Agglomérations de plus de 250 000 habitants. Grande couronne autour de Paris, pourtour de la Côte d’Azur, quelques agglomérations chères, Outre-mer, Corse et îles
B2 : Autres agglomérations de plus de 50 000 habitants, communes chères en zones littorales et frontalières, pourtour de l’île de France
C : Reste du territoire

3 – Durée du remboursement du PTZ +
Les revenus pris en compte pour définir la tranche sont multipliés par le coefficient familial.

Coefficient familial du PTZ +
1 personne 1
2 personnes 1,4
3 personnes 1,7
4 personnes 2
5 personnes 2,3

 

A compter du 1er janvier 2016, 3 profils de remboursement sont maintenant applicables au lieu de 5 auparavant.
Le remboursement du prêt à taux zéro plus s’effectue obligatoirement par mensualités constantes, soit en une seule période de remboursement, soit en deux périodes de remboursement.
Dans cette dernière configuration qui est réservée aux ménages les plus modestes suivant les zones d’habitation, la première période est une période de « différé de remboursement » où les mensualités sont réduites, suivie d’une deuxième période de remboursement du solde du prêt.

Le tableau ci-après donne des chiffres applicables au 1er janvier 2016 :

Tranche Durée totale
de remboursement
Période 1 – Capital à rembourser Période 2 – Capital à rembourser
1 25 ans 15 ans – 0% 10 ans – 100%
2 22 ans 10 ans – 0% 12 ans – 100%
3 20 ans 5 ans – 0% 15 ans – 100%

 

4 – Les conditions de ressources
A compter du 1er janvier 2016, des conditions de ressources sont à respecter pour bénéficier d’un Prêt à Taux Zéro.
Ces plafonds sont fixés en fonction de la zone géographique aux valeurs suivantes :

Plafond de ressources à compter du 1er janvier 2016
Nombre de personnes Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 37 000 euros 30 000 euros 27 000 euros 24 000 euros
2 51 800 euros 42 000 euros 37 800 euros 33 600 euros
3 62 900 euros 51 000 euros 45 900 euros 40 800 euros
4 74 000 euros 60 000 euros 54 000 euros 48 000 euros
5 85 100 euros 69 000 euros 62 100 euros 55 200 euros
6 96 200 euros 78 000 euros 70 200 euros 62 400 euros
7 107 300 euros 87 000 euros 78 300 euros 69 600 euros
8 ou plus 118 400 euros 96 000 euros 86 400 euros 76 800 euros