contact@enjeuxpatrimoine.com
Gestion de patrimoine 06 28 09 16 95
Agence immobilière 06 28 09 16 95

PEA – PME

Principes du PEA dédié aux PME

Profitons de la réforme du PEA

La création d’un PEA-PME et le relèvement du plafond du PEA classique sont l’occasion de faire le point sur votre exposition aux marchés boursiers.

Le gouvernement relève le plafond du PEA de 132 000 euros à 150 000 euros et crée un nouveau PEA dédié aux PME plafonné, lui, à 75 000 euros.

Vous pourrez ainsi investir au total jusqu’à 225 000 euros sur vos PEA dans un cadre fiscal privilégié. Le double si vous êtes marié. Vous ouvrirez ce PEA-PME où vous voulez, chez un courtier ou dans votre banque.
De plus, le nouveau PEA présente tous les avantages de l’ancien, qui ne perd pas les siens pour autant.

Exonération de taxe sur les plus values et dividendes

Rappelons que le PEA exonère vos gains durant toute la durée de vie du plan (5 ans au moins pour sortir sans pénalités).
A la sortie, vous êtes dispensé d’impôt sur les plus values comme sur les dividendes encaissés (limité à 10% de votre investissement sur une valeur non cotée).
Vous n’acquittez que les prélèvements sociaux, aux taux en vigueur à la date d’enregistrement du gain.

Attention, le PEA-PME n’offre pas de déduction fiscale à l’entrée, comme le prévoit le dispositif Madelin et la loi Tepa pour l’investissement dans les jeunes ou petites entreprises.

Il y a 5 millions de PEA, dans lesquels 80 milliards sont investis, ce qui représente une faible part de l’épargne financière des ménages (3 600 milliards d’euros)
Combien y sera ajouté alors que seulement 60 000 PEA seraient au plafond ?

Vous placerez dans ce PEA-PME des actions cotées ou non cotées et même des obligations de PME et ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire entre 250 et 5 000 salariés), ainsi que des parts de fonds spécialisés (investis à 75% en titres émis par des PME et ETI). Étudiez bien les frais et la qualité des gérants.

Pour faciliter vos investissements, une nouvelle place de marché, EnterNext, a été créée en mai 2013. Elle regroupe AlterNext, Eurolist C et B, et cotera les valeurs jusqu’à 1 milliard d’euros de capitalisation boursière.

Plus d’aléas sur les petites valeurs que sur les grosses

Notre conseil
Restez prudent. Souvenez-vous que, comparé à de plus grandes valeurs, le risque sur les PME et ETI est accru :
les volumes d’échange de titres sont restreints et l’absence de contrepartie lorsque vous voulez acheter ou vendre peut provoquer de fortes fluctuations.

Il est donc conseillé de bien suivre les sociétés dans lesquelles vous investissez et de diversifier vos mises.

Profitez aussi de relèvement du plafond du PEA classique qui offre plus de latitude pour diversifier les secteurs d’activité et les zones géographiques en y logeant des trackers éligibles au PEA.
Ce sont des SICAV qui reproduisent les indices de nombreux marchés du monde entier.