contact@enjeuxpatrimoine.com
Gestion de patrimoine 06 28 09 16 95
Agence immobilière 06 28 09 16 95

Histoire de l’Epargne

L'épargne à travers les siècles

Le siècle des lumières (1715 – 1815)

ENFIN L’ÉPARGNE POPULAIRE !
Preuve de l’activité économique au début du XVIII, les marchands français spécialisés dans le commerce lointain animent les ports de Nantes, Saint Nazaire, Rouen ou Marseille.

1717 Création à Londres de la Caisse d’amortissement.
1720 Faillite du système de Law sous la régence de Philippe d’Orléans.
1724 La Bourse de Paris est instaurée par l’arrêt du Conseil en l’hôtel de Nevers (27 septembre).
1740 La prépondérance britannique s’amplifie avec la révolution industrielle.
1755 Apparition de la notion moderne de l’épargne dans l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert.
L’encyclopédie de Diderot aborde la notion moderne de l’épargne, dès 1755.
1762 Création à Londres d’Equitable Life Sociéty, la première compagnie d’assurance sur la vie.
1774 Mort de Louis XV et accession au trône de Louis XVI. Turgot devient contrôleur général des Finances.
1776 Adam Smith, père du libéralisme économique, publie Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations.
1777 Création du mont-de-piété de Paris sous Necker. La spéculation sur les actions de la Compagnie des Indes a entraîné la ruine de nombreux épargnants.
1778 Naissance de la première Caisse d’épargne d’Europe à Hambourg.
La Caisse d’Epargne « une rente » pour le peuple.
1787 Compagnie royale d’assurance sur la vie.
1789 Émission des assignats.
1792 Le congrès américain adopte le « Mint Act » qui établit le dollar ( né du thaler ) comme monnaie de référence.
Signature du « Button Wood Agreement » acte fondateur de la Bourse de New York.
1793 Cambon crée le Grand Livre de la dette publique et supprime les différents titres de rentes pour ne maintenir que la rente 5% perpétuelle.
1800 Création de la Banque de France : elle obtient, en 1803 pour Paris et en 1848 pour l’ensemble du territoire, le privilège de l’émission des billets de banque.
1804 Publication du Code civil qui définit le droit de propriété.
Sous Napoléon Bonaparte furent créés la Caisse d’amortissement, le Trésor public et la Banque de France.

 

La révolution industrielle (1815 – 1914)

L’Organisation de l’épargne

1803 Jean-Baptiste Say ( 1767-1832 ), économiste et industriel français, publie un traité d’économie politique. Il s’oppose partiellement à Ricardo et plus largement à Malthus. Jean- Baptiste Say, Économiste français Libéral, il préfère l’avare au dissipateur.
Louis XVIII, de retour à Paris en 1815, le roi ouvre le chantier de la refonte du système des finances publiques.
1816 La première loi de finances en France pose les bases des principales institutions budgétaires et financières du pays.
Création de la Caisse des dépôts et consignations.
1817 Le chef de file de l’école néoclassique anglaise Davis Ricardo, publie Principes de l’économie politique et de l’impôt.
1826 Inauguration du Palais Brongniart, nouveau siège de la Bourse de Paris.
Les femmes n’y pénétreront qu’en 1967.
Bourse de Paris, fondée en 1724, elle rejoindra le palais Brongniart, à Paris, qu’en 1826.
1844 Bank Charter Act, en Angleterre : les billets émis par la Banque d’Angleterre sont limités par le stock d’or qu’elle détient.
1848 Révolution, récession et crise des caisses d’épargne.
1863 Création du Crédit Lyonnais puis de la Société Générale.
1867 Faillite du Crédit mobilier des frères Pereire.
Le capital de Marx dénonce l’épargne considérée comme une forme d’aliénation.
1872 Fondation de la Banque de Paris et des Pays-Bas (Paribas).
1878 Eugène Bontoux fonde l’Union générale, une banque dont la faillite causera de nombreuses ruines.
 Décidé en 1878, le percement du canal de Panama engloutira la fortune de nombreux petits épargnants et ternira l’image du régime parlementaire français.
1881 Création de la Caisse nationale d’épargne.

 

Période contemporaine (depuis 1914)

L’Epargne aujourd’hui
La Grande Guerre provoque la destruction radicale de l’ordre monétaire. L’Europe sort du conflit non seulement meurtrie mais ruinée.
L’annulation par Lénine, des emprunts étrangers ruine des milliers de petits porteurs.

1913 Création du fédéral Réserve Système aux Etats Unis.
1914 Impôts sur le revenu. Ouverture du Canal de Panama.
1923 Invasion de la Ruhr et hyperinflation allemande.
1928 Retour de la France à l’étalon or.
Raymond Poincaré. En 1928, le président du Conseil assainit les finances publiques et crée le franc qui portera son nom.
1929 Krach de Wall Street en octobre. Plan Young. Début de la crise économique : une crise majeure de l’économie mondiale
1931 Crises bancaires autrichienne, allemande et américaine.
Dévaluation de la livre (septembre).
1936 Publication de la Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie, de John Maynard Keynes.
Front populaire en France. Dévaluation du franc.
1941 Création sous Vichy de l’Association professionnelle des banques qui deviendra l’AFB en 1976 et du comité permanent d’organisation des banques (remplacé en 1945 par le Conseil national du Crédit).
1944 Accords de Bretton Woods. Ils fondent un système monétaire international qui prendra fin en 1971.
Le dollar devient monnaie de réserve à l’égal de l’or, et deux institutions multilatérales sont crées : Le FMI et la BIRD, qui devient en 1960 la Banque mondiale.
1945 Nationalisation de la Banque de France et des quatre première Banque de dépôt.
Loi qui codifie la profession en distinguant les banques de dépôt et les banques d’affaires.
Création de la sécurité sociale.
1958 Libre convertibilité des monnaies européennes.
1960 Introduction du nouveau franc.

 Antoine Pinay ministre des Finances, met en oeuvre la réforme monétaire qui conduira à la création du nouveau franc en 1960.
1965 Les femmes ont enfin le droit de pénétrer dans le Palais Brongniart.
La commission des opérations de Bourse, née en 1967, veille à la protection des épargnants.
1966 Lois sur les sociétés commerciales, elle régit la notion d’appel publique à l’épargne.
1967 Création de la COB, qui a pour mission de veiller à la protection et à l’information des épargnants et au bon fonctionnement des marchés financiers.
1971 Fin du système de Bretton Woods.
Il est remplacé par un système de changes flottants.
1981 Election de François Mitterand ; nationalisation des banques en France.
1987 Krach boursier mondial.
En 1987, la Bourse de Paris inaugure la cotation en continu, l’indice CAC 40 et suppression de la corbeille.
1997 Crise financière asiatique.
1999 Entrée en vigueur de l’Euro.
2000 Éclatement de la bulle sur les valeurs Internet.
2002 Guerre en Irak.
2005 Refus de la Constitution Européenne.
2008 Crise des subprimes et début de la crise financière mondiale.
2009 1er trimestre 2009 : accentuation de la crise financière mondiale.