contact@enjeuxpatrimoine.com
Gestion de patrimoine 06 28 09 16 95

ACTUALITÉS

Les nouvelles d'Enjeux Patrimoine

Actualités janvier 2017


Meilleurs Voeux

En ce début d’année, la cabinet en gestion de patrimoine indépendant, Enjeux Patrimoine, vous souhaite une excellente année 2017 !
Tous nos voeux de santé, de bonheur et de réussite pour vous et vos proches.


Quelques informations à savoir concernant le secteur de l’immobilier

enjeux patrimoine Ca s’est confirmé, le dispositif Pinel a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2017 ! Investissez dans le cadre de cette loi de défiscalisation pour réduire vos impôts, jusqu’à 18% pour une durée de location de 9 ans. Plus d’infos ci-après : Défiscaliser avec la loi Pinel

enjeux patrimoine Si vous louez votre bien immobilier en meublé, il faut savoir que les revenus issus de cette location doivent être déclarés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) sur la déclaration de l’impôt sur le revenu. Cette nouvelle disposition s’applique sur les revenus perçus en 2017.

enjeux patrimoine Les propriétaires qui louent des biens immobiliers peuvent légèrement augmenter le montant de leurs loyers. La hausse s’élève à +0,18% par rapport à l’année précédente. Pour information, l’Indice de Référence des Loyers (IRL) est de 125,50 au 4ème trimestre 2016.

enjeux patrimoine Le nouveau dispositif nommé « Cosse ancien » permet aux propriétaires bailleurs d’obtenir un abattement fiscal jusqu’à 85 % des loyers perçus, lorsque le bien loué est situé en zone tendue. Pour bénéficier de ce dispositif, il doit y avoir une convention avec l’Anah : Agence nationale de l’habitat.

enjeux patrimoine Hausse annoncée des taux d’intérêt des crédits immobiliers mais aussi des prix de l’immobilier ancien. En effet, toutes les durées sont impactées par cette hausse des taux. Mais cela devrait rester attractif, et ce grâce au maintien du Prêt à Taux Zéro (PTZ) accessible pour les primo-accédants.

Nouveau barème pour l’impôt sur le revenu, pas de changement pour l’ISF

Dans le cadre de la loi des Finances pour 2017, et ce comme l’année précédente, la revalorisation de 0,1% n’a pas été appliquée pour le barème de l’ISF contrairement à celui de l’IR.

Découvrez le nouveau barème de l’impôt sur le revenu :

Revenu imposable Taux imposable
Jusqu’à 9 710 € 0%
entre 9 711 et 26 818 € 14%
entre 26 818 et 71 898 € 30%
entre 71 898 et 152 260 € 41%
à partir de 152 261 € 45%

 

La baisse d’impôt pour les foyers mensualisés, elle sera effective dès le 16 janvier 2017 !

Comme annoncé l’année dernière, une baisse d’impôt pour les foyers mensualisés a été prise en compte par le service des impôts, dès les mensualités de ce mois de janvier.

En effet, les célibataires ayant un Revenu Fiscal de Référence inférieur à 18 500 euros par an ou les couples un RFR inférieur à 37 000 euros par an, majoré de 3 700 euros par demi-part supplémentaire, bénéficient d’une réduction d’impôt de 20%.

5 millions de foyers sont concernés par cette mesure, de quoi relancer en principe le pouvoir d’achat des Français.

Le saviez-vous ?

Concernant le déficit foncier, le texte relatif au prélèvement à la source prévoit deux dispositions :

– les revenus fonciers 2017 (et donc les charges foncières) se déclarent normalement combien même ces revenus ne sont pas imposables;
– toutes dépenses de travaux engagées en 2017 et 2018 sont comprises dans les charges foncières de l’année 2018 à hauteur de 50% de leur montant.

Ce qu’il faut retenir de cette situation : le déficit foncier est une réelle opportunité en 2017 pour les clients qui n’ont pas de revenus fonciers.

Source : Angelys Group

Hausse de la cotisation de retraite en 2017

Comme prévu dans la loi sur les retraites de 2014, en vue de consolider le système de retraite d’ici 2020, le taux de la cotisation vieillesse a une nouvelle fois augmenté de 0,05 point.

En 2016, la part salarié était de 0,35% et celle de l’employeur à 1,85%.
Par conséquent, cette année, elle passe donc cette année à 0,40% pour la part salarié et à 1,90% pour celle de l’employeur.

Ce qui signifie que les rémunérations seront en légère baisse.